home Jeux console, Jeux PC Syberia 3 : avis sur le jeu

Syberia 3 : avis sur le jeu

Benoît Sokal n’est plus à présenté. Les amateurs de ses BD ne vont peut-être pas forcément aimer l’adaptation du titre Syberia en jeu. Mais les connaisseurs trouveront en Syberia 3, une suite assez chaotique des deux premiers opus sortis respectivement en 2002 et 2004. D’abord annoncé pour une sortie prévue en avril 2009, le jeu connaît une longue traversée du désert jusqu’en mai 2010 où les studios de développement annoncent finalement un report du jeu pour 2011. Là encore, les choses se compliquent. Faute de moyens, Benoît Sokal est contraint de repousser encore d’une année la sortie du jeu. Au final, le développement de Syberia 3 reprend en 2015 pour une sortie officielle annoncée pour décembre 2016. Bref, toute une histoire qui nous mène à un jeu visiblement tant attendu par tous les fans qui mourraient d’envie de savoir ce qu’est devenue Kate Walker. Notre avis.

Syberia 3 : la belle histoire

Au bout de quelques années d’aller-retour, Syberia 3 se dévoile finalement au cours de l’E3 2016 avec les premières promesses de Microïds à l’affiche. Le titre est donc un jeu d’aventure en point & click où il sera question de résoudre plusieurs énigmes dans le but de mener Kate Walker, l’héroïne des deux premiers épisodes, à travers de nouveaux périples. A la fin du second opus, Kate a trouvé l’île de Syberia et reprend donc son poste d’avocat à New York où on lui attribue de nouvelles missions. Une de ses nouvelles aventures va ramener Kate sur un terrain qui ne lui est plus inconnu. Il s’agit de la Russie où elle va devoir rechercher le propriétaire d’une usine. Malheureusement, cette aventure mènera Kate jusque dans la steppe sibérienne où elle finira entre les mains de la tribu des Youkols. Le jeu commence alors dans un hôpital psychiatrique où Kate se trouve alité aux côtés d’un élément de ladite tribu. Celui-ci va alors tenter de la convaincre d’aider sa tribu à sauver les autruches des neiges dont la migration souffre du réchauffement climatique et de la fonte des glaces.

syberia-3-avis

La folie des Russes

D’une manière générale, Syberia 3 reste fidèle à son scénario d’origine. Comme dans les précédentes versions, le joueur va devoir se servir des mécanismes des titres point & click pour obtenir des résultats dans l’intrigue. D’abord, il faudra trouver un moyen de sortir de l’hôpital. Et vu que la sonnette d’appel ne marche pas, il va falloir la réparer. Du n’importe quoi dans un gameplay qu’on osait pourtant espérer novateur. Par contre, le décor et l’aspect physique des personnages sont très réussis. Dans le fond, Syberia 3 démontre à quel point les Russes détestent toute autre présence étrangère sur leur territoire. Au bout de quelques minutes de jeu, on se rend bien compte qu’ici la diplomatie n’a pas sa place. Au final, l’histoire devient intéressante dès que Kate arrive à sortir de l’hôpital. De puzzles en énigmes, le jeu affiche un dynamisme plutôt attachant. Sans parler du fond musical signé Inon Zur qui apporte une touche d’exotisme à ce long parcours.